Sirvain, Cancelièr e Artús, fabres a Sent-Amans

Collecté en 2000 par IOA Sur la Commune de St-Amans-des-Cots Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Maître du fer et du feu, le forgeron (fabre ou faure) était un artisan indispensable à la vie rurale puisqu’il fabriquait et réparait les outils, ferrait et soignait les bêtes et rendait mille et un services à tous.

En Rouergue, il était à la fois forgeron, maréchal, taillandier et vétérinaire.

À Saint-Amans, il y avait des fabres très renommés, spécialisés dans la fabrication de charrues brabants : MM. Sirvain, Cancelier et Artus. Une partie de la production était exportée.

Ethnotexte

HENRI BOSC

né en 1926 à Servoles de Saint-Amans.

Transcription

Occitan
Français
« I aviá Sirvain, lo suissa, Cancelièr e Artús. Ieu n’ai una encara, una charru(g)a de Sirvain. I aviá una quinzena d’obrièrs ches Sirvain, d'abans 14. Expediava en Espanha, expediava pertot. Aquel òme aviá crompat un camion a bendatge a vapor. Quand veniatz a Sent-Amans, entendiatz aqueles enclutges ! I aviá tres fòrjas.
Lo miu papà aviá fach Verdun e, un jorn, dins la Somme, un diminge après-miègjorn, te vegèt una charru(g)a “Sirvain à Saint-Amans des Cots” !Se trobèt ches el… »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...