Lo sòu

Collecté en 2000 par IOA Sur la Commune de St-Amans-des-Cots Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Dans les temps anciens, on battait le grain à la latte (lata) ou au fléau (flagèl). Sur le canton de Saint-Amans, la lata semble avoir été préférée au flagèl.

Les fermes disposaient en général d'une aire de battage pavée (sòl, sòu). Dans les villages, il y avait parfois un sol commun.

Le drap de vannage était appelé marribèla.

Les hommes actionnaient les lattes et les femmes retournaient les épis (virar la solada, virar la souada).

Après, il fallait venter le grain au tarare (ventador, ventaire).

Ethnotexte

HENRI BOSC

né en 1926 à Servoles de Saint-Amans.

Transcription

Occitan
Français
« Aviam lo sòu per escodre a la lata, al flagèl. Aquò èra pas que de tiulassas. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...