La flor de lire per las plagas

Collecté en 2000 par IOA Sur la Commune de St-Amans-des-Cots Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Pour les brûlures (brutladuras), les coups (pics), les entailles (talhadas) et les plaies (plagas), on utilisait le lis (lire).

Ethnotexte

MARIE-THÉRÈSE VAYSSIÈRE

née Couderc en 1940 à Saint-Amans des Cots.

Transcription

Occitan
Français
« Metián de lis dins d’ai(g)ardent per las talhadas, d’afaires atau. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...