L'èga

Collecté en 2000 Sur la Commune de St-Amans-des-Cots Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Henri raconte l'attaque de trois loups sur une jument (èga), du côté de Laguiole ou Sainte-Urcize.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

HENRI BOSC

né en 1926 à Servoles de Saint-Amans.

Transcription

Occitan
Français
« Lo lop, sabètz que aquò èra un coquin ! Un còp, i aviá una èga… Mès aquò se passava pas a costat de Solatges ni de Florentinh. Aquò èra amont, amont devàs La(gu)iòla o Sent-Urcize. Aquela èga… Aquò èra totjorn l'ivèrn, i aviá una cagada de nèu. E aquí, aquela èga, paura bèstia, èra dins una devesa. Aquel lop crebava de fam. Avián daissada aquela èga defòra. Alara i aviá tres lops. Aquelses tres lops, pendent una ora, fa(gu)èron tornijar l'èga d'aquel apastural per la crebar. E la menèron al ras d'un riu que passava. I a dos lops que saltèron dins l'ai(g)a e se metèron a li far levar lo cap. Alara l'altre lop èra de per darriès, que l'aviá atapada pel pièch. O s'aquò èra un chaval, o sabe pas. E les altres lops li saltèron dessús e l'egorgèron. »
La jument
« Vous savez que le loup était un coquin ! Une fois, il y avait une jument... Mais ça ne se passait pas à côté de Soulages ni de Florentin. C’était là-haut, là-haut vers Laguiole ou Saint-Urcize. Cette jument... C’était toujours l’hiver, il y avait une grosse couche de neige. Et là, cette jument, pauvre bête, elle était dans un pré. Ce loup crevait de faim. Ils avaient laissé cette jument dehors. Alors, il y avait trois loups. Ces trois loups, pendant une heure, ont fait tourner la jument dans ce pâturage pour l'essouffler. Et ils l’ont conduite au bord d’un ruisseau. Deux loups ont sauté dans l’eau et lui ont fait lever la tête. Alors l’autre loup était derrière, il l’avait attrapée au pis. C’était peut-être un cheval, je ne sais pas. Et les autres loups lui ont sauté dessus et l’ont égorgée. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...