L'aure de la camba tòrta

Collecté en 2000 par IOA Sur les Communes de St-Amans-des-Cots, St-Côme-d'Olt Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Cette une valse est très populaire sur la Montanha et dans presque tout le Rouergue. Il s'agit d'une chanson à boire non grivoise qui se chantait en groupe dans les repas arrosés.

Dans les partitions publiées par les maisons d’édition musicales de Paris, le titre français est “Le pied de vigne”.

Ethnotexte

ODETTE MARCILHAC

née Brun en 1930 à Sant-Amans des Cots.

Transcription

Occitan
Français
« Que Dieu conserva aquel que l’a plantat,
L’aure de la camba tòrta, (bis)

Que sans aquel ieu seriái mòrt,
L’aiga m’auriá perit mon còrs. (bis)

La bisa que fasquèt augan,
M’anèron totas las castanhas, (bis)

Las castanhas e lo canabon,
Mon pauc de vin qu’èra tan bon. (bis)

Aimarai mai a mon costat
Una botilha qu’una filha, (bis)

Una botilha la biuriai
Aprèssas, plan filhetas, t’aimariái. (bis)

Ma maire, quand m’auretz perdut,
M’anèssetz pas cercar a la glèisa, (bis)

Anetz tot drech al cabaret,
Aquí serai coma un piquet. (bis)

Ma maire, quand ieu serai mòrt,
M’entarraretz dins una cava, (bis)

Les pès virats vas la paret,
E lo cap dejós lo robinet. (bis) »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...