Cancelièr, fabre a Sent-Amans

Collecté en 2000 par IOA Sur la Commune de St-Amans-des-Cots Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Maître du fer et du feu, le forgeron (fabre ou faure) était un artisan indispensable à la vie rurale puisqu’il fabriquait et réparait les outils, ferrait et soignait les bêtes et rendait mille et un services à tous.

En Rouergue, il était à la fois forgeron, maréchal, taillandier et vétérinaire.

À Saint-Amans, il y avait des fabres très renommés, spécialisés dans la fabrication de charrues brabants : MM. Sirvain, Cancelier et Artus. Une partie de la production était exportée.

Ethnotexte

Roger CANCELIER

né en 1925 à Saint-Amans des Cots.

Transcription

Occitan
Français
« Aprenguère lo mestièr ambe lo paire, e lo grand-paire èra fabre atanben. Me metère al trabalh en 39. Lo grand-paire aviá fach un bocin lo torn de França, el. Lo grand-paire fasiá pas mal la machina agricòla, las dalhusas e tot aquò.
Ieu, aquò èra sustot lo marechal, de farrar les buòus e les chavals e, a la farga, de ceuclar las ròdas, metre d’acièr sus las rilhes dels brabants… E pièi les fessors, las èrsas, caliá aponchar las dents, las rilhes, caliá tornar acièirar… Aquò èra lo grand trabalh del fabre. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...