Saba, saba…

Collecté en 2002 Sur la Commune de St-Affrique Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Au printemps, au moment de la montée en sève, on fabriquait des trompes en écorce (còrnas), des anches (caramèlas) et des estuflòls ou siblets (sifflets).

Pour retirer l'écorce, il fallait réciter une formule incantatoire.

Jadis, caramèlas, cantarèlas et estuflòls servaient pour annoncer les offices de la semaine sainte, les cloches étant parties à Rome.

Son

MARIE-LOUISE VIALARET

née Boudes en 1926 à Castelnau de Guers (34).

Transcription

Occitan
Français
« A Pascas, las campanas se'n van a Roma alara òm fasiá de caramèlas.
E alara caliá prene un bocin de castanhièr e far ambe lo cotèl :
“Saba, saba,
Plen de saba,
Plen de cabrit,
Plen de buòu,
Que la pola blanca a fach un uòu,
Jos la coa de la vedèla,
Estira, estira la caramèla !” »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...