La contrabanda d'alumetas

Collecté en 1997 par IOA Sur les Communes de St-Affrique, Viala-du-Tarn Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Pour allumer le feu, on utilisait parfois des allumettes (aluquetas) de contrebande, fabriquées localement.

Ethnotexte

ARMAND  HÉRAUD

né en 1918 à Montazeau (24).

Transcription

Occitan
Français
« Sabi que d’aquel temps, las alumetas, ne fasián la contrabanda.
A Sent-Africa, un còp, los gendarmas n’acorsèron un e, per se sauvar, sautèt una paret e... dins la ribièira. Mès que s’estropièt la camba. Alara, aviá lo pè tot de travèrs, tot boçut, anava sus la porta de la glèisa de Sent-Africa e demandava l’aumòrna. Se passejava amb un boc. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...