Lo mèrlhe

Collecté en 1996 Sur la Commune de Sévérac-le-Château Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Les chansons énumératives étaient faites pour amuser l'assistance et stimuler la mémoire des enfants.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

RAYMOND VIALA

né en 1927 à Bellas de Sévérac le Château, décédé en 2019.

Transcription

Occitan
Français
« Generalament per la machina, a la fin de… Après-sopar, lo seras, cantàvem un pauc, surtot per poire biure un còp de mai. E alara, pardí, los joves de chas ieu amont a Bellàs… Ne coneissiái un escach, e me disián :
“Veja ! Vam cantar aquela cançon e lo que perdrà, aquò’s pas dificile, lo que se tromparà pagarà a biure !
– E ben òc ! Cromparem una chaupina apr'aquís et allezbiurem un còp.”
E alara cantàvem aquela :
“Encara l’ai pas manjat l’arpion de mon mèrlhe,
Encara l’ai pas manjat l’arpion de mon mèrlhe,
Encara l’ai pas manjat la pata de mon mèrlhe,
Pata d’arpion, arpion de Roens, encara l’ai tot mon mèrlhe entièr, encara l’ai tot mon mèrlhe !”
A tu, l’autre…
E l’autre que contunhava :
“Encara l’ai pas manjat la camba de mon mèrlhe,
Camba de pata, pata d’arpion, arpion de Roens, encara l’ai tot mon mèrlhe entièr, encara l’ai tot mon mèrlhe !”
A l’autre !
E l’autre contunhava :
“Encara l’ai pas manjat la cuèissa de mon mèrlhe,
Cuèissa de camba, camba de pata, pata d’arpion, arpion de Roens, encara l’ai tot mon mèrlhe entièr, encara l’ai tot mon mèrlhe !”
Allez,a l’autre !
“Encara l’ai pas manjat la coeta de mon mèrlhe,
Coeta de camba, camba de pata, pata d’arpion, arpion de Roens, encara l’ai tot mon mèrlhe entièr, encara l’ai tot mon mèrlhe !”
E aquò’s a ieu, tornar :
“Encara l’ai pas manjat las alas de mon mèrlhe,
Alas d’esquina, esquina de cam… de coeta, coeta de camba…”
Te siás trompat ! Pagaràs a biure ! Alleza l’autre.
“Encara l’ai pas manjat lo còl de mon mèrlhe,
Còl d’alas, alas d’esquina, esquina de coeta, coeta de camba, camba de pata, pata d’arpion, arpion de Roens, encara l’ai tot mon mèrlhe entièr, encara l’ai tot mon mèrlhe !”
E tot aquò jusca-z-al bèc. E los qu’avián perdut pagavan a biure.
Voilà ! »
Le merle« Généralement pour la machine, à la fin de... Après souper, le soir, nous chantions un peu, surtout pour pouvoir boire un coup de plus. Et alors, bien sûr, les jeunes de chez moi, là-haut à Bellas… J’en connaissais un bon nombre et ils me disaient :
“Écoute ! Nous allons chanter cette chanson et celui qui perdra, ce n’est pas difficile, celui qui se trompera paiera à boire !
– Eh bien d’accord ! Nous achèterons une chopine par là et allez nous boirons un coup.”
Et alors, nous chantions celle-là :
“Encore je ne l’ai pas mangé, l'ergot de mon merle,
Encore je ne l’ai pas mangé, l'ergot de mon merle,
Encore je ne l’ai pas mangée, la patte de mon merle,
Patte d'ergot, ergot de Rouen, mon merle est encore tout entier, mon merle est encore tout entier !”
À toi, l’autre ! Et l’autre continuait :
“Encore je ne l’ai pas mangée, la jambe de mon merle,
Jambe de patte, patte d'ergot, ergot de Rouen, mon merle est encore tout entier, mon merle est encore tout entier !”
À l’autre ! Et l’autre continuait :
“Encore je ne l’ai pas mangée, la cuisse de mon merle,
Cuisse de jambe, jambe de patte, patte d'ergot, ergot de Rouen, mon merle est encore tout entier, mon merle est encore tout entier !”
Allez, à l’autre !
“Encore je ne l’ai pas mangée, la queue de mon merle,
Queue de jambe, jambe de patte, patte d'ergot, ergot de Rouen, mon merle est encore tout entier, mon merle est encore tout entier !”
Et c’est à moi à nouveau :
“Encore je ne les ai pas mangées, les ailes de mon merle,
Ailes de dos, dos de jamb… de queue, queue de jambe…”
Tu t’es trompé ! Tu paieras à boire ! Allez, à l’autre :
“Encore je ne l’ai pas mangé le cou de mon merle,
Cou d’ailes, ailes de dos, dos de queue, queue de jambe, jambe de patte, patte d'ergot, ergot de Rouen, mon merle est encore tout entier, mon merle est encore tout entier !”
Et tout ça jusqu’au bec. Et ceux qui avaient perdu payaient à boire.
Voilà ! »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...