La font de La Ròda

Collecté en 2000 Sur la Commune de Salvagnac-Cajarc Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

En se mariant, l'arrière-grand-mère de notre informateur avait apporté un terrain bénéficiant d'une source (font).

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

YVES PALIS

né en 1945 aux Farguettes de Salvanhac-Cajarc.

Transcription

Occitan
Français
« Aquí n'ai una, font, ieu, aval, la font de La Ròda qu'apèlan. Ne parlan sul libre, aquí, justament, que los Angleses i s'èran batuts, al Ròc de la Guèrra.
E ben mès aval es una font que tarís pas. Quand fa plan secada, ten mèja-barrica d'ai(g)a. Gitatz aquela mèja-barrica lo ser, lo lendeman matin li tornatz, li a tornar mèja-barrica. E tant de secada que fasque !
Èra venguda d'una arrèira-grand-maire, qu'èra venguda d'a Sent-Joan de Laur, amont, e d'abituda, quand las dròllas venián a-z-un ostal, portavan quicòm en venguent. »
La source de La Rode
« J'en ai une source, moi, là-bas, la source de La Rode comme ils l'appellent. Ils en parlent dans le livre, là, justement, que les Anglais s'y étaient battus, au Roc de la Guerre.
Eh bien là-bas c'est une source qui ne se tarit pas. Quand il fait une bonne sécheresse, elle tient une demi-barrique d'eau. Vous jetez cette demi-barrique le soir, le lendemain matin vous y retournez, il y a encore une demi-barrique. Et quelle que soit la sécheresse !
Elle était venue d'une arrière-grand-mère qui était venue de Saint-Jean de Laur, là-haut, et d'habitude, quand les filles venaient dans une maison, elles apportaient quelque chose en venant. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...