Pica, pica relòtge… (La cançon de Sant-Joan)

Collecté en 1989 par CORDAE Sur les Communes de Salles-la-Source, Rieupeyroux Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Les valets de ferme se louaient pour la Saint-Jean à Salles la Source comme à Rieupeyroux, commune d’origine d’Aimé Bérals. Dans d’autres régions, les foires à la louée s’échelonnaient entre le mois de mai et la Saint-Martin. Mais les paroles de la chanson restent sensiblement les mêmes et témoignent de la rudesse des conditions de vie de ces ouvriers agricoles. (CORDAE)

Son

AIMÉ BÉRALS

né en 1922 à La Capelle de Rieupeyroux. De Salles la Soource.

Transcription

Occitan
Français
« Pica, pica relòtgi,
Solelh abaissa-te,
Sent-Jan, Sent-Jan apròcha,
Iè, e de mèstre cambiarem.

“Sent-Jan la nòstra fèsta,
Mèstre, comptatz l’argent,
Metètz la man a la pòcha,
Iè, e comptatz-ne bravament.”

Lo mèstre n’es missant,
Missant coma un chaval,
Coma un chaval de guèrra,
Iè, quand a la brida al cais.

Mais un chaval de guèrra,
Se laissa ben bridar,
Tandis que lo miu mèstre,
Iè, ne vòl pas ausir parlar.

La mèstra totjorn crida,
Que i acabarem tot,
Lo buòu amai l’araire,
Iè, amai lo carreton.

La mèstra n’es gromanda,
Tròba plan bon lo vin,
Nautres bevèm l’ai(gu)eta,
Iè, e l’ai(gu)eta del pesquièr.

La mèstra totjorn crida,
Que fan l’amor pel sòl,
Ela encara pus puta,
Iè, lo fa dins los lençòls,
È lo fa dins los lençòls.

Lo mèstre e mai la mèstra,
Ieu lor pissi dessús,
Me’n an fachas tròp veire,
Iè, e l’i tornarai pas pus,
Iè, e l’i tornarai pas pus ! »

Pas de traduction pour le moment.

© Centre d’animation de loisirs en Rouergue (CALER) et La Talvera - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...