La filha del païsan…

Collecté en 2000 par IOA Sur la Commune de Salles-la-Source Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Cette chanson est attestée en Quercy antérieurement à 1889 (Emmanuel Soleville).

"A l'atge de quinze ans", "La filha del païsan" ou "La menam la nòstra nòvia" sont des marches nuptiales très connues en Rouergue septentrional.

Ce sont toutes trois des chansons traditionnelles de mal-mariées traitant de l'infortune conjugale.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

HUGUETTE DEPITRE

née Bernez-Vergnole en 1931 à Paris.

Transcription

Occitan
Français
« La filha del païsan, (bis)
Dison que la maridan.
Se la maridan,
La maridan luènh d'aicí.
La filha n'es tan jove
Que ne sap pas lo camin.

L'a presa per la man, (bis)
L'a menada a la glèisa.
“Marchatz, novieta,
Marchatz a pichon pas,
E prenètz-ne plan garda
De ne trebucar pas.”

L'a presa per la man, (bis)
L'a menada a la taula.
“Manjatz, novieta,
Manjatz a pichon tròç,
E prenètz-ne plan garda
De n'engolar pas cap d'òs.”

L'a presa per la man, (bis)
L'a menada a la dança.
“Dançatz, novieta,
Dançatz a pichon pas,
E prenètz-ne plan garda
De ne far cap de fals pas.” »
La fille du paysan
« La fille du paysan,
Ils disent qu’ils la marient.
S’ils la marient,
Ils la marient loin d’ici.
La fille est si jeune
Qu’elle ne connaît pas le chemin.

Il l’a prise par la main,
Il l’a conduite à l’église.
“Marchez, fiancée,
Marchez à petits pas,
Et prenez bien garde
De ne pas trébucher.”

Il l’a prise par la main,
Il l’a conduite à la table.
“Mangez, mariée,
Mangez à petits morceaux,
Et prenez bien garde
De n’avaler aucun os.”

Il l’a prise par la main,
Il l’a conduite à la danse,
“Dansez, mariée,
Dansez à petits pas,
Et prenez bien garde
De ne faire aucun faux pas.” »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...