Lo maridam Capdet

Collecté en 2000 Sur les Communes de Rodelle, Rodez Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

La borrèia était la danse reine, sous une multitude de formes (de dos, de quatre, crosada, tornejaira, montanharda ou Sant-Girvàsia, calha, salta-l'ase…), avant l'arrivée des danses à la mode : polka, polka-piquée, mazurka, varsovienne, autrichienne, scottish…

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

JOSEPH PÉRIÉ

né en 1924 à Rodez, décédé en 2018.

Transcription

Occitan
Français
« E ben ara vos vau jo(g)ar una vièlha borrèia de dins lo temps Lo maridam Capdet. Aquò's una borrèia que se dançava per las nòças, per las fèstas, pertot, e aquò èra la veritabla borrèia de l'epòca.

“Lo maridam Capdet,
Lo maridam sans pena, (bis)

Lo maridam sans pena,
Sans cap de pessament,
L'amor que lo remena,
Coma un molin a vent.” (bis) »
Nous le marions Cadet…« Eh bien maintenant je vais vous jouer une vieille bourrée de jadis Lo maridam Capdet. C'est une bourrée qui se dansait pour les noces, pour les fêtes, partout, et c'était la véritable bourrée de l'époque.

“Nous le marions Cadet,
Nous le marions sans peine, (bis)

Nous le marions sans peine,
Sans aucun souci,
L'amour qui le remue,
Comme un moulin à vent.” (bis) »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...