La musica los sers d'escodre

Collecté en 2000 par IOA Sur la Commune de Rieupeyroux Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Le dernier jour des battages (escodre), on faisait une fête, la solenca.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Michel ANDURAND

né en 1925 à La Fageole de Rieupeyroux.

Transcription

Occitan
Français
« Quand s'escodiá, aicí, me venián cercar l'acordeon per ne jo(g)ar, lo ser, a onze oras del ser. Si, òm podiá anar al lièch mès i anàvem pas. Fasiam dançar las domaisèlas, se n'i aviá cap, m'enfin n'i aviá tojorn quauqu'unas perque me venián cercar la musica del temps que ieu escodiái. E oèi… »
La musique les soirs de battage
« Quand on dépiquait, ici, ils venaient chercher mon accordéon pour en jouer, le soir, à onze heures du soir. Si, on pouvait aller au lit, mais nous n’y allions pas. Nous faisions danser les demoiselles, s’il y en avait, mais enfin il y en avait toujours quelques-unes parce qu’ils venaient chercher mon instrument pendant que je dépiquais. Eh oui... »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...