L'Aveyron Illustré 1. LA MOTHE – La Place

Sur la Commune de Quins Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

L'Aveyron Illustré 1. LA MOTHE – La Place

Villageoises (vilatjonas), travail à ferrer (congrelh, trabalh), bois d'œuvre (fust) et de chauffage (lenha)

« La Motte : le nom évoque une levée de terre artificielle, une sorte de lieu fortifié établi pour contrôler la route d’Albi à Rodez. La Motte est cité depuis le début du XIIIe siècle. En 1303, Robert de Castelmary possédait les deux lieux de la Motte et de Verdun. Ils furent unis pendant tout le Moyen Age. Le seigneur de Verdun percevait le péage et arrentait le relais de La Motte. Des rentes sur le lieu furent données aux dominicains de Rodez en 1357. L’hôtellerie était régie en 1514 par noble Philippe Courtois, capitaine du château de Verdun. Elle fut confiée vers 1560 à Raymond de Semblat et en 1651 à François Delmas, avocat de Villefranche. La seigneurie était alors unie à celle de Salan. Elle fut arrentée en 1665 par François de Buisson, marquis de Mirabel, à Jacques de Sainte-Colombe, baron de Farges. Elle rapportait en 1775 cinq cent livres par an, outre le péage de deux-cent-cinquante livres. » (Jean Delmas, 1992)

La Mota de Quins

Photo

L'Aveyron Illustré 1. LA MOTHE – La Place
© AZÉMAR Roland

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...