Mos parents m'a logada…

Collecté en 2001 par IOA Sur la Commune de Pruines Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Cette pastourelle est relativement ancienne. Il en existe de nombreuses variantes dans d'autres régions occitanes.

Elle a été publiée dans le recueil Chants populaires du Rouergue de la Solidarité aveyronnaise.

Julien l'a apprise auprès de l'une de ses cousines, au cours d'une veillée mariage.

Son

JULIEN COSTES

né en 1924 à Pruines.

Transcription

Occitan
Français
« Mos parents m’an lo(g)ada,
Per gardar los motons. (bis)

Per gardar los motons,
Janeta naneta,
Per gardar los motons,
Janeta nanon.

Los garde pas soleta,
N’ai trobat un pastron. (bis)

N’ai trobat un pastron,
Janeta naneta,
N’ai trobat un pastron,
Janeta nanon.

El me fa las viradas,
E ieu fiale totjorn. (bis)

E ieu fiale totjorn,
Janeta naneta,
E ieu fiale totjorn,
Janeta nanon.

Après cada virada,
Me demanda un poton. (bis)

Me demanda un poton,
Janeta naneta,
Me demanda un poton,
Janeta nanon.

Ieu ne soi pas reguèrga,
Al luòc d’un li’n fau dos. (bis)

Al luòc d’un li’n fau dos,
Janeta naneta,
Al luòc d’un li’n fau dos,
Janeta nanon. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...