Los vedèls

Collecté en 1998 par IOA Sur la Commune de Pradinas Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Les vaches (vacas) fournissaient la force de trait, le fumier (fems) et les veaux (vedèls).

Fierté des éleveurs du Ségala, lo vedèl était nourri jusqu’à 180-200 kg sous la mère avec un complément de farine et de pommes de terre (patanons). 

Ethnotexte

ACHILLE HYGONNENQ

né en 1905 à Pradinas.

Transcription

Occitan
Français

« Los fasián tetar e los vendián coma aquò. Mès sortissián pas, demoravan dins l’estable. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...