L'aure de la camba tòrsa

Collecté en 1997 par IOA Sur la Commune de Prades de Salars Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Cette valse est très populaire en Rouergue. Il s'agit d'une chanson à boire non grivoise qui se chantait en groupe dans les repas arrosés.

Dans les partitions publiées par les maisons d’édition musicales de Paris, le titre français est “Le pied de vigne”.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Gabriel CLUZEL

né en 1938 à Prades de Salars.

Transcription

Occitan
Français
« “De qu'es aquel que l'a plantat,
L'aure de la camba tòrsa ?

Que sans aquel ieu seriái mòrt,
L'ai(g)a m'auriá poirit lo còrs.

Ma maire quand m'auretz perdut,
Me venguètz pas cercar a la glèisa,

Venètz tot drech al cabaret,
Aquí buvèm tant qu'avèm set.

Ma maire quand ieu serai mòrt,
Vòle que m'entarran a la cava,

E los pès contra la paret,
E lo cap jol robinet.”

Urosament que li aviá la mamà per me tornar fotre a la rega ! »
L’arbre au tronc tordu
« “Qui est-ce qui l’a planté,
L’arbre au tronc tordu ?

Car sans celui-là moi je serais mort,
L’eau m’aurait pourri le corps.

Ma mère quand vous m’aurez perdu,
Ne venez pas me chercher à l’église,

Venez tout droit au cabaret,
Là nous buvons tant que nous avons soif.

Ma mère quand je serai mort,
Je veux qu’ils m’enterrent à la cave,

Et les pieds contre le mur,
Et la tête sous le robinet.”

Heureusement qu’il y avait la maman pour me refoutre dans le droit chemin ! »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...