Las gèrlas e los farrats pels masucs

Collecté en 1998 par IOA Sur les Communes de Prades-d'Aubrac, St-Chély-d'Aubrac Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Il y avait toutes sortes de petits métiers sédentaires ou ambulants comme le cordonnier appelé sudre ou pegòt, l’esclopièr (sabotier), lo barricaire (tonnelier), l’estamaire (étameur), l’amolaire (rémouleur), le tailleur appelé sartre, lo cadièiraire (fabricant de chaises), lo candelaire (fabricant de chandelles), lo matalassièr ou matalassaire (fabricant de matelas), lo pelharòt ou pelhaire (chiffonnier)…

Les aplechaires fabriquaient toutes sortes d'outils mais également le matériel nécessaire à la fabrication des formas dans les masucs : gèrlas, farrats, atraçadors…

Ethnotexte

LUCIEN ET LOUISE CHASSAN

né en 1921 aux Enfrux de Saint-Chély d'Aubrac ; née Cayzac en 1925 à Prades d'Aubrac.

Transcription

Occitan
Français
« Lo grand-paire fasiá las gèrlas per la montanha, tot lo materièl de montanha : farrats, gèrlas… E la prima farrava un pauc los carris. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...