Las còlas

Collecté en 1998 par IOA Sur les Communes de Prades-d'Aubrac, St-Chély-d'Aubrac Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Il y avait des foires à la loue (lògas) spécialisées pour l’embauche d’équipes (còlas) de faucheurs (dalhaires) ou de moissonneurs (meissonièrs, segaires).

Les moissons à Bonafònt étaient réputées en Rouergue septentrional.

La chanson des "Meissonièrs de Pradas", publiée par Athémon Durand-Picoral (1862-1937) d’Artigues et vécue vers 1880, en est la parfaite illustration.

Ethnotexte

SIMONE FERRIÉ

née Girbal en 1926 à Prades d'Aubrac.

Transcription

Occitan
Français
« Al moment de las meissons, fasián de còlas e venián meissonar a Bonafònt. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...