Joan Joanet pren sa serpeta…

Collecté en 2004 Sur les Communes de Olemps, Rodez Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Cette chanson est à rapprocher de "Joan Pieron s’e'n va a la vinha", collectée sur le canton de Villeneuve, ou "Riuchiuchiu", collectée sur le canton de Cornus et connue en Languedoc.

Les chansons de maris cocus sont relativement fréquentes, ici c'est avec le curé que l'épouse trompe son mari. Souvent, comme dans "Quand lo mèstre ven del mercat”, c'est avec un domestique.

Son

HENRY BERNAT

né en 1917 à Rodez.

Transcription

Occitan
Français
« Joan Joanet pren sa serpeta,
Chim, bom, bom, tro là de là,
Joan Joanet pren sa serpeta,
Per anar copar de blat,
Chim, bom, tro là de là.

Laissa sa femna cochada,
Chim, bom, bom, tro là de là,
Laissa sa femna cochada,
“Vèrs uèch oras dinnar portaràs !”
Chim, bom, tro là de là.

Vèrs uèch oras arribèron,
Lo dinnar arribava pas,
Chim, bom, tro là de là.

Planta aquí sa serpeta,
Chim, bom, bom, tro là de là,
Planta aquí sa serpeta,
Se'n va cercar lo dinnar,
Chim, bom, tro là de là.

Quand arriba a l’ostal,
Tròba la pòrta barrada,
Lo portal barricadat,
Chim, bom, tro là de là.

Passa per la catonièira,
Chim, bom, bom, tro là de là,
Passa per la catonièira,
Aquela de l'ent passa lo cat,
Chim, bom, tro là de là.

Tròba sa femna cochada,
Chim, bom, bom, tro là de là,
Tròba sa femna cochada,
Ambe Mossur lo curat,
Chim, bom, tro là de là.


“De qué fas-tu aquí ambe ma femna,
Chim, bom, bom, tro là de là,
De qué fas-tu aquí ambe ma femna ?
– Soi vengut per la confessar,
Chim, bom, tro là de là.

– Ma femna n’es pas malauta,
Chim, bom, bom, tro là de là,
Ma femna n’es pas malauta,
N’a pas besonh de confessar,
Chim, bom, tro là de là.”

Al cap de trenta sièis setmanas,
Chim, bom, bom, tro là de là,
Al cap de trenta sièis setmanas,
N’agèrem un pichon curat,
Chim, bom, tro là de là.

N’aviá la suca palada,
Chim, bom, bom, tro là de là,
N’aviá la suca palada,
Lo darrèr tot plomat,
Chim, bom, tro là de là.

Lo portèrem a la glèisa,
Chim, bom, bom, tro là de là,
Lo portèrem a la glèisa,
Per lo faire batejar.

Quand vegèt l’ai(g)a senhada,
Chim, bom, bom, tro là de là,
Quand vegèt l’ai(g)a senhada,
Se metèt a cridar : “Papà !”
Chim, bom, tro là de là.

A(g)achatz cossí fan las femnas,
Chim, bom, bom, tro là de là,
A(g)achatz cossí fan las femnas,
Quand los òmes li son pas !

Manjan tota la salsissa,
Ambe Mossur lo curat,
E dison qu’aquò’s lo cat ! »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...