Las litanias de Noalhac

Collecté en 2000 Sur la Commune de Noailhac Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Des escaïsses (surnoms) collectifs, parfois péjoratifs, étaient souvent attribués aux habitants d'un village par ceux d'un village voisin et rival ou par les ruraux des environs.

Cette formule est calquée sur une matrice issue de la liturgie.

Vidéo

© Institut occitan de l'Aveyron - Réalisation Amic BEDEL

Alban ROUALDÈS

né en 1926 à Noailhac.

Transcription

Occitan
Français
« Quand ère jove, anave ambe los maçons far manòbra o donar un còp de man e, lo ser, quand tornavan, cantavan pel camins. E alèra cantavan aquelas litanias de Noalhac e aquò's aital que las aviái apresas.

“Merchands d’òli d'a Noalhac,
Ora pro nobis.
Bramaires d'a Vedilhas,
Ora pro nobis.
Finta-taupa d'al Pradal,
Ora pro nobis.” »
Les litanies de Noailhac
« Quand j'étais jeune, j'allais faire manœuvre avec les maçons ou donner un coup de main et, le soir, quand ils rentraient, ils chantaient en chemin. Et alors ils chantaient ces litanies de Noailhac, c'est comme ça que je les avais apprises.

“Marchands d'huile de Noailhac,
Ora pro nobis.
Râleurs de Védilles
Ora pro nobis.
Épie-taupes du Pradal,
Ora pro nobis.” »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...