Poleta, poleta…

Collecté en 2000 Sur la Commune de Nauviale Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Cette formule servait à prévoir la météo. Il fallait généralement que la coccinelle s'envole pour qu'il fasse beau temps. ici, il fallait plutôt qu'elle reste.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Fernande SERVIÈRES

née Delagnes en 1929 à Nauviale.

Transcription

Occitan
Français
« Aquò's l'istoèra de la poleta del Bon Dius, aquela bestiòla roja ambe de tecas negras. No'n serviam coma baromèstre per devinar lo temps. La pausàvem sus la man e la laissàvem passejar en li di(s)ent :

“Poleta, poleta, se diu plòure : vai-te'n !
Se diu far bèl temps : demòra !”

De còps, se passejava un brave moment o partiá de suita mès, quand demorava, èrem contents parce que lo lendeman aviam un polit temps. »
Poulette, poulette...
« C’est l’histoire de la poulette du Bon Dieu, cette bestiole rouge avec des taches noires. Nous nous en servions comme baromètre pour deviner le temps. Nous la posions sur la main et nous la laissions se promener en lui disant :

“Poulette, poulette, s’il doit pleuvoir : va-t’en !
S’il doit faire beau temps : reste !”

Parfois, elle se promenait un bon moment ou elle partait tout de suite mais, quand elle restait, nous étions contents parce que le lendemain nous avions le beau temps. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...