Las noses, lo comol de Naucèla

Collecté en 1992 Sur les Communes de Naucelle, Quins Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Pendant longtemps la noix a fourni au Rouergue l’essentiel de l’huile (òli) qui était utilisée pour la cuisine en temps de carême ou pour l’éclairage dans les lampes à huile (calelhs).

La plupart des moulins possédaient un ase, pilon ou vertelh pour écraser les noix.

Ethnotexte

ANDRÉ FRAYSSE

né en 1925.

Transcription

Occitan
Français
« Quand la recòlta èra amassada, vendiam las noses al mercat, a Naucèla, que li aviá un mercat. Apelavan aquò lo comol. O alara se voliam faire d'òli, las desno(g)alhavan per faire l'òli, o lo còlza.
Lo comol èra lo decalitre e, per far comol, qu'anèsse plan, caliá vojar las noses ambe la saca e, quand lo comol èra fach, de las noses, ne'n demorava pas pus. Al mercat de Naucèla, quand èrem joves, li èra ben. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...