Lo tampanèl

Collecté en 1996 par IOA Sur la Commune de Murols Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Comme sur l'Aubrac, on pratiquait la transhumance bovine.

Transhumer se disait mudar.

Les terres à pâturage d'altitude étaient appelées montanhas.

On y fabriquait la fourme.

Les vaches étant agressives en présence des veaux, il n'y avait pas de chiens dans les montanhas. On jetait un bâton lesté (tampanèl) au-devant des bêtes récalcitrantes.

Ethnotexte

JEAN SEINTINIÈS

né en 1913 à Murols.

Transcription

Occitan
Français
« Aviái pas de can, aviái aquò qu’apelavan lo tampanèl. Lo tampanèl, aquò èra aquel tròç de boès que i aviá un noet a la poncha e, quand las bèstias escotavan pas escampaviam lo tampanèl. Lo crentavan, sabètz. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...