Les mestièrs de Muròus

Collecté en 1996 par IOA Sur la Commune de Murols Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Beaucoup de métiers artisanaux, la plupart peu ou prou liés à l’agriculture, ont survécu jusqu’en cette fin de millénaire, parfois depuis le Moyen Age.

Les métiers du bois et du fer tenaient une place importante : fabres, rodièrs, fustièrs, menusièrs…

Il y avait aussi toutes sortes de petits métiers sédentaires ou ambulants comme le cordonnier appelé sudre ou pegòt, l’esclopièr (sabotier), lo jotièr (jougtier), lo barricaire (tonnelier), l’estamaire (étameur), l’amolaire (rémouleur), le tailleur appelé sartre, lo cadièiraire (fabricant de chaises), lo candelaire (fabricant de chandelles), lo matalassièr ou matalassaire (fabricant de matelas), lo pelharòt ou pelhaire (chiffonnier)…

Ethnotexte

CÉLINE MOUSSET

née en 1924 à Murols-Soubeyre de Murols, décédée en 2017.

Transcription

Occitan
Français
« A Segurent, aviam un òme que fasiá les panièrs e les esclòps.
A Plena-Còsta, atí, fasián la citra.
A Las Casòtas, anaviam far mòlre mai quitament fasiá dels esclòps, mai plan polits.
Montavan a Muròus aprèssa lo monde per farrar las vacas, metián les çaucles a las ròdas de carri.
I aviá un cordonièr atanben a Muròus, s’apelava Civadièr.
A Bèl-Èrt amont, i aviá de vièlhas femnas que fasián la cambi, fasián de lençòus de cambi. I aviá doas taluras. 
A La Vista i aviá un autre òme que fasiá les esclòps e a Segurent un fasiá las bièras.Lo papà atanben las fasiá, las bièras. Aicí, a Muròus-Sobeiran, lo papà petaçava las casseròlas, èra estamaire e fasiá un pèu de tot. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...