Las vendémias

Collecté en 1999 par IOA Sur les Communes de Morlhon-le-Haut, St-Salvadou Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Quelques vinhas étaient cultivées sur les terrasses (paredons) des coteaux (travèrs) bien exposés des communes de Vabre-Tizac, Saint-Salvadou, Prévinquières et La Bastide. La culture de la vigne était principalement destinée à une consommation familiale mais elle disposait aussi d’un débouché de proximité avec les aubèrjas et les bourgs voisins pour d’éventuels excédents.

Les vendangeurs (vendemiaires) coupaient le raisin (rasim) avec une serpe ou un couteau (cotèl) et ils vidaient leur panier dans une corbeille (desca) transportée à l’aide d’un cabeçal jusqu’à une cuve (cuba) placée sur un char (carri). Le raisin était ensuite foulé aux pieds dans la cuba ou la tona placée à la cave.

Ethnotexte

Maria RICARD

née Boyer en 1920 à Morlhon, décédée en 2017.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...