Lo salta l'ase

Collecté en 2001 par IOA Sur les Communes de Montpeyroux, St-Côme-d'Olt Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

La borrèia était la danse reine sur la Montagne, sous une multitude de formes (de dos, de quatre, crosada, tornijaira, montanharda ou Sant-Girvàsia, calha, salta-l'ase…), avant l'arrivée des danses à la mode : polka, polka-piquée, mazurka, varsovienne, autrichienne, scottish…

Cette danse de fin de bal se danse d'abord en bourrée ordinaire. Ensuite, les danseurs se saluent de face puis de dos (vira-li lo davant, vira-li lo darrièr), avant de pratiquer une sorte de saute-mouton.

Ethnotexte

Roger ALDEBERT

né en 1917 à Saint-Côme d'Olt

Transcription

Occitan
Français
« Lo salta-l’ase, se viravan davant, e darriès, e pièi saltavan. Mès las femnas volián pas bien saltar. Atanben, quand i aviá una filha que prometiá pro, qu’èra pro lèsta, disiam :
“O ! Aquela d’aiquí, quand aurà vint ans, saltarà l’ase !” »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...