Lo pachelaire

Collecté en 2001 par IOA Sur la Commune de Montpeyroux Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

La jeunesse se rencontrait en diverses circonstances et notamment lors des veillées et des fêtes mais aussi, dans une société très christianisée, lors des cérémonies religieuses et des réunions de famille (baptêmes, mariages…).

Parfois, les rencontres avaient lieu grâce à l’intervention d’un pachelaire, patelon ou maridaire.

Dans certaines régions, les mariés (nòvis, maridats) offraient ensuite un chapeau à l'entremetteur.

Ethnotexte

SIMON ALAZARD

né en 1923 à Montpeyroux.

Transcription

Occitan
Français
« Èra dins lo vilatge, disiá :
“Ten, tu siás en atge de te maridar, demandarai a tal endrich s’aquò pòt anar…”
Aquò èra un pachelaire o una pachelaira.
Naltres, nos trobèrem ben sens la pachelaira mès, dins lo vilatge, un bocin pus vièlh que naltres, aquò èra ben lo pachelaire que les aviá fachs maridar ! »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...