Lo maridam Capdet

Collecté en 2001 par IOA Sur les Communes de Montpeyroux, St-Côme-d'Olt Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Cet air de bourrée relate l'histoire d'un personnage ayant réellement existé. Afin de ne pas froisser la famille, le patronyme est souvent remplacé par Capdet, signifiant cadet.

Ethnotexte

Roger ALDEBERT

né en 1917 à Saint-Côme d'Olt

Transcription

Occitan
Français
« [Capdet] se trobava d’enlai devàs Castèlnòu e aviá trenta-sièis enfants. S’èra maridat mai d’un còp.E alara, lo darrièr còp que se tornèt maridar, prenguèt una viusa qu’aviá sièis enfants e aquò’s aquí que li fasquèron una cançon.

“Lo maridam [Capdet],
Lo maridam sans pena,
Sans cap de pessament,
L’amor que lo remena,
Coma un molin de vent.

[Capdet] a trenta-sièis enfants,
E sièis que l’òm i mena,
Ni faràn quaranta dos,
Per ni mesclar la mena,
Farem de mariatjons.

[Capdet] vendrà las devesas,
Atal farà de prats,
Per l’abilhar de seda,
Se trobarà roinat.” »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...