Lo conselh de revision

Collecté en 1999 Sur la Commune de Montpeyroux Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Jusqu'en 1970, les conscrits allaient passer le conseil de révision au chef-lieu de canton, afin de savoir s'ils étaient aptes au service militaire.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Lucien ANGLADE

né en 1912 à Montpeyroux.

Transcription

Occitan
Français
« Esperàvem que nos apelèsson. Anàvem a la meria a Laguiòla e aquí nos auscultavan e nos pesavan. A la fin,a la sortida, anàvem al restaurant. E aviam de ribans. Aviam de ribans als capèls que pinjavan jusc'als talons. Per çò que, d'aquel moment, tot lo monde aviá un capèl. Alara metiam… Les ribans fasián lo torn del capèl e pinjavan del costat gauche. E aviam de cocardas aicí. E pièi lo ser, fasiam un bal. Fasiam un bal a-z-un endrech ont i aviá de filhas. E cada endrech fasiá lo siu. Mès enfin, la comuna, marchàvem tot ensemble. Nos anèrem passejar a-z-Aubrac, apièssa tornèrem dinnar a Laguiòla. »
Le conseil de révision
« Nous attendions qu’ils nous appellent. Nous allions à la mairie, à Laguiole, et là, ils nous auscultaient et ils nous pesaient. À la fin, à la sortie, nous allions au restaurant. Et nous avions des rubans à nos chapeaux qui pendaient jusqu’aux talons. Parce que, à cette époque, tout le monde avait un chapeau. Alors, nous mettions... Les rubans faisaient le tour du chapeau et pendaient du côté gauche. Et nous avions des cocardes ici. Et puis, le soir, nous faisions un bal. Nous faisions un bal à un endroit où il y avait des filles. Et chaque endroit faisait le sien. Mais enfin, dans la commune, nous le faisions tous ensemble. Nous sommes allés nous promener à Aubrac, puis nous sommes revenus déjeuner à Laguiole. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...