Lo bolhon de sèrp pel mau de ventre

Collecté en 2001 par IOA Sur la Commune de Montpeyroux Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Face à la maladie, les anciens disposaient d’un ensemble de remèdes empiriques dont certains devaient être d’une efficacité toute relative si l’on en juge par l’important taux de mortalité.

La peau ou la chair des serpents (sèrps) était souvent utilisée pour lutter contre une multitude de pathologies, notamment contre les maux de ventre.

On notera la vocalisation du "l" de mal (mal) en "u" : mau. Cette particularité linguistique est propre au nord du département : ostal / ostau, lençòl, lençòu…

Ethnotexte

SIMON ALAZARD

né en 1923 à Montpeyroux.

Transcription

Occitan
Français
« Pel mau de ventre, quand tuavan una sèrp, l’escorgavan e fasián ambe lo dedins, pas ambe la pèl, ambe la sèrp escorgada. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...