La fuèlha de fraisse

Collecté en 2001 par IOA Sur les Communes de Montpeyroux, Rodez Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

L'ébranchage des frênes (fraisses) permettait de nourrir les bêtes quand le foin manquait. Les fagots étaient appelés fuèlhs.

Ethnotexte

MICHEL PÈGUES

né en 1940 à Rodez.

Transcription

Occitan
Français
« Una annada de secada, recuravan les fraisses per far manjar las fuèlhas a las bèstias, quand i aviá pas tròpa d’èrba. Atanben, amassavan las fuèlhas per las mesclar ambe de palha per far de pastura, quand i aviá pas tròp de fen. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...