La candelaira

Collecté en 1999 Sur la Commune de Montpeyroux Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Pour la chandeleur, appelée candelora, candelaira ou Nòstra-Dama de febrièr, on ne faisait pas des crêpes mais des pascadas ou des pascajons au blé noir.

Les cierges que l’on faisait bénir à cette occasion protégeaient la maison et éclairaient les veillées mortuaires.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Lucien ANGLADE

né en 1912 à Montpeyroux.

Transcription

Occitan
Français
« Eh oui… Benesissián les cièrges parçò que, dins lo temps, dins cada ostau i aviá un cièrge que, quand lo curat anava donar l’Estrèma Onccion, alucavan lo cièrge. »
La chandeleur
« Eh oui... Ils bénissaient les cierges parce que, dans le temps, dans chaque maison, il y avait un cierge et, quand le curé allait donner l’Extrême Onction, ils allumaient le cierge. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...