La cançon de Joaneta

Collecté en 2000 Sur les Communes de Montpeyroux, St-Côme-d'Olt Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Cette pastorèla, très populaire en Rouergue, semble remonter au moins au XIXe siècle. Dans les chansons comme dans les contes, le loup incarne bien sûr la bête sauvage et féroce mais également le prédateur masculin.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Roger ALDEBERT

né en 1917 à Saint-Côme d'Olt

Transcription

Occitan
Français
« “Joaneta, end anarem gardar,
Per bien passar una oreta, lalà,
O Joaneta, lalà,
Per bien passar una oreta ?

– Aval, aval, al prat sarrat,
I a de tan genta erbeta, lalà,
O Joaneta, lalà,
I a de tan genta erbeta.”

Quand arribèron al prat sarrat,
L’èrba sasquèt molhada, lalà,
O Joaneta, lalà,
L’èrba sasquèt molhada.

Lo pastorèl quitèt son mantèl,
Per far assetar Joaneta, lalà,
O Joaneta, lalà,
Per far assetar Joaneta.

Aquí comencèron de far
Las amoretas, lalà,
O Joaneta, lalà,
Comencèron de far las amoretas.

Mès s’entrachèron
Que la nuèch les atapava, lalà,
O Joaneta, lalà,
Que la nuèch les atapava.

“Qué me dirà lo miu papà,
Qué me dirà la miá mamà,
D’èstre tant demorada, lalà,
O Joaneta, lalà,
D’èstre tant demorada ?

– Al tiu papà li diràs,
A la tiá mamà li diràs,
Que lo lop te rodava, lalà,
O Joaneta, lalà,
Que lo lop te rodava.

E sans un gentil pastorèl,
Lo lop t’auriá manjada, lalà,
O Joaneta, lalà,
Lo lop t’auriá manjada.” »
La chanson de Jeannette
« “Jeannette, où irons-nous garder,
Pour bien passer une petite heure, lala,
Oh, Jeannette, lala,
Pour bien passer une petite heure ?

– Là-bas, là-bas, au pré étroit,
Il y a de l’herbette si jolie, lala,
Oh, Jeannette, lala,
Il y a de l’herbette si jolie.”

Quand ils arrivèrent au pré étroit,
L’herbe fut mouillée, lala,
Oh, Jeannette, lala,
L’herbe fut mouillée.

Le berger quitta son manteau,
Pour faire asseoir Jeannette, lala,
Oh, Jeannette, lala,
Pour faire asseoir Jeannette.

Là, ils commencèrent,
Les jeux de l’amour, lala,
Oh, Jeannette, lala,
Ils commencèrent les jeux de l’amour.

Mais ils s’aperçurent
Que la nuit les surprenait, lala,
Oh, Jeannette, lala,
Que la nuit les surprenait.

“Que me dira mon papa,
Que me dira ma maman,
D’être tant restée, lala,
Oh, Jeannette, lala,
D’être tant restée ?

– Tu diras à ton papa,
Tu diras à ta maman,
Que le loup rôdait, lala,
Oh, Jeannette, lala,
Que le loup rôdait.

Et que sans un gentil berger,
Le loup t’aurait mangée, lala,
Oh, Jeannette, lala,
Le loup t’aurait mangée.” »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...