A Marcastèl…

Collecté en 2000 Sur les Communes de Montpeyroux, St-Côme-d'Olt Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Des escaisses (surnoms) collectifs, parfois péjoratifs, étaient souvent attribués aux habitants d'un village par ceux d'un village voisin et rival ou par les ruraux des environs.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Roger ALDEBERT

né en 1917 à Saint-Côme d'Olt

Transcription

Occitan
Français
« “A Marcastèl, pican lo cantèl,
A Marsagas, cagan a las bragas,
Al Viauar, o van lecar,
A Redondet, lo fretan ambe lo det,
A Montpeirós, per menar un ase i cal èstre dos,
A Briones, cagan per las rómecs,
Rodas que rodaràs, a Carais tornaràs,
A La Garda, i gardan.”
Aquò’s a pus près tot, chai ! »
À Marcastel…
« “À Marcastel, ils piquent le chanteau,
À Marsagues, ils chient dans leurs pantalons,
Au Viala, ils vont le lécher,
À Redondet, ils le frottent avec le doigt,
À Montpeyroux, pour conduire un âne, il faut être deux,
À Briounes, ils chient dans les ronces,
Erre et erre encore, à Carays tu reviendras,
À La Garde, ils y gardent.”
C’est à peu près tout, sans doute ! »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...