Tiulièr e tombelaire

Collecté en 2000 Sur la Commune de Montjaux Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Beaucoup de métiers artisanaux, la plupart peu ou prou liés à l’agriculture, ont survécu jusqu’en cette fin de millénaire, parfois depuis le Moyen Age. Les métiers du bois et du fer tenaient une place importante : fabres, rodièrs, fustièrs, menusièrs…

Il y avait aussi toutes sortes de petits métiers sédentaires ou ambulants comme le cordonnier appelé sudre ou pegòt, l’esclopièr (sabotier), lo jotièr (jougtier), lo barricaire (tonnelier), l’estamaire (étameur), l’amolaire, ganha-petit ou agusaire (rémouleur), le tailleur appelé sartre, lo cadièiraire (fabricant de chaises), lo candelaire (fabricant de chandelles), lo matalassièr ou matalassaire (fabricant de matelas), lo pelharòt ou pelhaire (chiffonnier)…

Le cantonnier était aussi fossoyeur (tombelaire).

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

René MARIGNAC

né en 1949 au Barri de Montjaux.

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...