Los farrats e la correja

Collecté en 1997 par IOA Sur la Commune de Montjaux Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Quand on n'avait pas de citerne (cistèrna), il fallait aller chercher l'eau à la source, au puits (potz) ou à la fontaine (fònt, grifol), avec des seaux (farrats) ou des cruches (pegals).

Afin d'aider au transport des seaux, on utilisait parfois un cerceau (ceucle) ou une sangle (correja).

Ethnotexte

Agnès MASSOL

née Carrière en 1906 à Montjaux.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...