Las chiminèias

Collecté en 1997 par IOA Sur la Commune de Montjaux Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Le canton, le coin du feu, est en terre occitane le cœur de la maison (ostal).

Les cheminées étaient conçues pour accueillir de grosses branches. Elles étaient équipées de chenets (caminals), d'une crémaillère (carmalhs), d'un chaudron (pairòl), de landiers… Les landiers étaient surmontés d'une ferronnerie en forme de panier permettant de maintenir un récipient au chaud.

Avant l'arrivée des fourneaux puis des gazinières, on cuisinait directement au feu de cheminée.

Ethnotexte

GASTON BANCAREL

né en 1928 à Roquetaillade de Montjaux.

Transcription

Occitan
Français
« Lo matin, alucàvem lo fuòc ambe los gavèls de la rama o ambe los gavèls de la vinha.
Après, l’ivèrn, se copava de boès, de garric. Nautres aviam una carrèla, penjàvem quatre o cinc barrols e lo boès davalava per lo camin. Plan sovent, preniam las fedas e, tot en gardent las fedas, fasiam davalar un pauc de boès. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...