Las castanhas de Marzials

Collecté en 2000 par IOA Sur la Commune de Montjaux Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

En Rouergue, les terrains cristallins de moyenne altitude, comme les ségalas de granit (barena) ou de schiste (sistre) et les rougiers étaient propices au castanhièr, arbre à pain du pauvre.

Les variétés (menas) de châtaignes étaient nombreuses. Certaines étaient recherchées pour faire les grillées (grasilhadas, grilhadas, greladas…). Il y avait les précoces (aborivas) et les tardives (tardivas), ce qui permettait d’étaler la récolte.

À Marzials, on avait la gèna, la meilleure pour les grillées.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

PIERRE (RENÉ) ROQUES

né en 1940 à Marzials de Montjaux.

Transcription

Occitan
Français
« Mazials aviá una especialitat de castanhas qu'apelavan la gèna e encara dins nòstres jorns n'i a quauques-unses mès los castanhièrs an atapat una malautiá, lo chancre qu'apèlan, e n'i a bravamenses que crèban cada annada e, se los joves se meton pas a ne grefar, dins quauquas annadas existarà pas pus, aquela varietat de castanha.
Cal saupre que la gèna es la melhora de las castanhas per la grilhada parce que, amb un panièr de grelada, se lo fuòc va plan, la castanha, i demòra pas gessa de pèl, es prèsta a manjar. Alara que s'aviatz la castanha dels pòrcs, ela se brutla mès la pèl demòra acolada.
Mès ara, per ne trobar de grefons de cevenòla caldriá faire… Diu se trobar mès caldriá faire un pauc de camin. »
Les châtaignes de Marzials
« Marzials avait une spécialité de châtaignes qu'ils appelaient la gène et encore aujourd'hui il y en a quelques-uns mais les châtaigniers ont attrapé une maladie, le chancre comme ils l'appellent, et il y en a beaucoup qui crèvent chaque année et, si les jeunes ne se mettent pas à en greffer, dans quelques années elle n'existera plus, cette variété de châtaigne.
Il faut savoir que la gène est la meilleure des châtaignes pour la grillée parce que, avec un panier à grillée, si le feu va bien, à la châtaigne, il ne reste plus aucune peau, elle est prête à manger. Alors que si vous aviez la châtaigne des cochons, elle, elle se brûle et la peau reste collée.
Mais maintenant, pour en trouver des greffons de la cévenole il faudrait faire… Ça doit se trouver mais il faudrait faire un peu de chemin. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...