Caucar

Collecté en 1997 par IOA Sur la Commune de Montjaux Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Avant l’avènement de la batteuse, le battage ou dépiquage s’effectuait au fléau (flagèl), à la latte (lata) ou par le piétinement de gros bétail : caucavan. C’est cette dernière méthode qui était la plus répandue en Rouergue méridional.

Quand le grain (gran) était sorti des épis (espigas), il fallait le passer au tarare (ventaire, ventador).

Ethnotexte

Gaston BANCAREL

né en 1928 à Roquetaillade de Montjaux.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...