Ma maire, ma maire...

Collecté en 2000 par IOA Sur la Commune de Mounes-Prohencoux Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Cette chanson existait en plusieurs variantes, avant 1880, dans le Gard, l'Aude, l'Ariège...

On notera le rhotacisme transformant le "l" de vòli (je veux) en "r" : vòri. Cette particularité linguistique se retrouve dans plusieurs secteurs du département.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

ANNA BESSIÈRE

née Condomines en 1922 à Saint-Serninet de Mounès-Prohencoux.

Transcription

Occitan
Français
« Ma maire, ma maire,
Me vòri maridar,
– Ma filha, ma filha,
N’avèm pas pus de pan.

– De pan, de pan,
Totjorn de pan,
Lo bolangièr ne còi deman,
Lo vòri, lo vòri, quand sauriái de crebar de fam.

Ma maire, ma maire,
Me vòri maridar,
– Ma filha, ma filha,
N’avèm pas pus de vin.

– De vin, de vin,
Totjorn de vin,
Lo barricon es en camin,
Lo vòri, lo vòri quand sauriái de crebar de fam. »
Ma mère, ma mère…
« Ma mère, ma mère,
Je veux me marier,
– Ma fille, ma fille,
Nous n'avons plus de pain.

– Du pain, du pain,
Toujours du pain,
Le boulanger en cuit demain,
Je le veux, je le veux même si je devais crever de faim.

Ma mère, ma mère,
Je veux me marier,
– Ma fille, ma fille,
Nous n'avons plus de vin.

– Du vin, du vin,
Toujours du vin,
Le tonnelet est en chemin,
Je le veux, je le veux même si je devais crever de faim. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...