J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Ici, le terme de Ribièiròls désigne les habitants de la vallée du Tarn, celui de Montanhòls les gens du Lévézou.

Lo cotal est le domestique chargé des équidés.

Cette histoire pleine d'ironie fait état de la pauvreté des exploitations situées dans les Gorges du Tarn, contrairement aux exploitations des causses.

Le hameau de Pougnadoires est situé entre La Malène et Sainte-Eminie, en Lozère.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

RAYMOND VIALA

né en 1927 à Bellas de Sévérac le Château.

Transcription

Occitan
Français
« Dins aquelas fòrtas bòrias de la ribièira, quand van semenar la combassa, prenon la semença dins lo pochet del gilet, talament lo camp es bèl ! E pardí, van semenar e dison la prièra :
“Que lo Bon Dius nos presèrve
Del morre de la lèbre,
Del bèc de la perdise
E de la pèira freja,
E del passerat del causse
Que d’una gorjada
Nos manja lo campat !”
E pardí, agèron bona recòlta, aquela annada. Fasquèron dire al molinièr de Milhau de montar amb la carreta bèla e cinc chavals.
E pardí, un bèl jorn, lo molinièr de Milhau di(gu)èt al cotal :
“Montaràs amont ambe la carreta.”
Una carreta de cent quintals, preniá. Cinc chavals. E montèt enç'amont, a Ponhadoiras.
Parti(gu)èt. A… paures enfants, dins aqueles… Anèm, anèm, anèm, aqueles camins èran pas fachs per d’atalatges atal ! Desatalèt un chaval, dos, tres, quatre. Daissèt pas que lo limonièr per montar juscas a l’aire. Recuolèt dins l’aire, pardí, quand arribèt amont. Mès que la carreta teniá tot l’aire !
Enfin, piquèt a la pòrta, lo faguèron dintrar :
“A ! Sètz aquí ! A… mès brave monde, ten sèm plan contents de vos veire, que aquela recòlta nos pesava, ara… Tenètz, venètz biure un còp, aquí…
– A… Caldriá…
– Anèm, anèm, buvètz un còp, aquò vos donarà de fòrça per cargar !”
Tapèt aquel vin, s’arruquèt a la taula, paures enfants, talament èra vispre, aquel vin ! Aquò’s de vinhas que te veson pas jamai lo solelh, aquò te fa pas res ! ’Quò los teniá vius, veja… E pardí, assagèt pas tròp de biure, a çà… brrrr… aviá las dents, aquí, li fasián mal d’avure be(g)ut aquel vin !
“End avètz lo granièr ?
– E vesètz, tenètz, vesètz-lo aquí dins l’armari !” ço li diguèron. »
Les fermes de la vallée
« Dans ces grandes fermes de la vallée, quand ils vont semer la grande combe, ils prennent la semence dans la pochette de leur gilet, tant le champ est grand ! Et bien sûr, ils vont semer et ils disent la prière :
“Que le Bon Dieu nous préserve
Du museau du lièvre,
Du bec de la perdrix
Et de la pierre froide,
Et du passereau du causse
Qui d'une becquée
Nous mange le contenu du champ !”
Et bien sûr, ils eurent une bonne récolte, cette année-là. Ils firent dire au meunier de Millau de monter avec la grande charrette et cinq chevaux.
Et bien sûr, un beau jour, le meunier de Millau dit à son employé :
“Tu monteras là-haut avec la charrette.”
Une charrette de cinq quintaux, il prenait. Cinq chevaux. Et il monta là-haut à Pougnadoires.
Il partit. Ah… pauvres enfants, dans ces… Allons, allons, allons, ces chemins n'étaient pas faits pour de tels attelages ! Il détela un cheval, deux, trois, quatre. Il ne laissa que le limonier pour monter jusqu'à l'aire. Il recula dans l'aire, bien sûr, quand il arriva là-haut. Mais la charrette prenait toute l'aire !
Enfin, il frappa à la porte, ils le firent entrer.
“Ah ! Vous êtes là ! Ah… mais mon brave, tiens, nous sommes bien contents de vous voir, car cette récolte nous pesait, maintenant… Tenez, venez boire un coup, là…
– Ah… Il faudrait…
– Allons, allons, buvez un coup, ça vous donnera de la force pour charger !”
Il prit ce vin, il s'agrippa à la table, pauvres enfants, tellement il était âpre, ce vin ! Ce sont des vignes qui ne voient jamais le soleil, ça ne fait rien ! Ça les maintenait en vie, tu vois… Et bien sûr, il essaya de ne pas boire trop, ah ça… brrrr… il avait les dents, là, elles lui faisaient mal d'avoir bu ce vin !
“Où avez-vous le grenier ?
– Eh voyez, tenez, regardez-le là dans l'armoire !” lui dirent-ils. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...