Lo pairin acaptat de fuèlhas pel lop

Collecté en 2002 Sur la Commune de Martiel Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Les anciens racontaient le temps où les loups rôdaient en Rouergue.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

GEORGES GAMEL

né en 1919 à Laumière de Martiel.

Transcription

Occitan
Français
« O ai entendut racontar mès es vertat, aquela d'aquí.
Lo pairin del paire, de mon paire, li aviá racontat qu'anava deslargar de matin per après trabalhar ambe las vacas o los buòus.
Prenián una vèsta, un saile de manre(g)a qu'apelavan, se plegavan aquí dedins, se jasián e, quand los vedèls… I aviá pas de barbelat ni res d'aquel moment, caliá que los gardèsson. Gardavan e, après, quand volián tornar partir, quand èran sadols, los tornavan claure.
Mès que ja(gu)èt e s'endormi(gu)èt coma un bòsc e, quand se desrevelhèt, èra tot plen de fuèlhas. Èra lo lop que l'aviá acaptat. Se disiá que, se se sia(gu)èt remenat o que se sia(gu)èt levat, lo lop li auriá sautat dessús. Dormiá, bogèt pas, crese(gu)èt que sia(gu)èt mòrt. E lo lop sia(gu)èt partit mès sia(gu)èt acaptat de fuèlhas. »
Le grand-père recouvert de feuilles par le loup
« Je l'ai entendue raconter mais elle est vraie, celle-là.
Le grand-père du père, de mon père, lui avait raconté qu'il allait sortir les bêtes de bonne heure pour travailler ensuite avec les vaches ou les bœufs.
Ils prenaient une veste, un manteau-cape, ils s'enveloppaient là-dedans, ils se couchaient et, quand les veaux… Il n'y avait pas de barbelé ni rien à ce moment-là, il fallait qu'ils les gardent. Ils gardaient et après, quand ils voulaient repartir, qu'ils étaient repus, ils les enfermaient à nouveau.
Mais il se coucha et s'endormit près d'un bois et, quand il se réveilla, il était tout plein de feuilles. C'était le loup qui l'avait recouvert. Il se disait que, s'il avait remué, qu'il se soit levé, le loup lui aurait sauté dessus. Il dormait, il ne bougea pas, il crut qu'il était mort. Et le loup était parti mais il fut recouvert de feuilles. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...