Los oires

Collecté en 2000 par IOA Sur les Communes de Marcillac-Vallon, Salles-la-Source Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Pour le transport du vin, on fabriquait des outres (oires) en peau de chèvre. En occitan, ce nom est du genre masculin. Les outres contenaient entre 50 et 60 litres de vin.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Pierre CARLES

né en 1930 à Marcillac.

Transcription

Occitan
Français
« Li aviá un merchand, ieu li ai pas jamai vendut, lo merchand aviá d'oires. Parle d'oires, aquò's de pèls de cabras, des outres. Lo bèl-pèra aviá un client, el, que amb una quatre-chavals preniá una barrica de vin amb d'oires. Quatre oires, una barrica de vin e dins una quatre-chavals. »
Les outres
« Il y avait un marchand, moi je ne lui ai jamais rien vendu, le marchand avait des outres. Je parle d’outres, ce sont des peaux de chèvres, des outres. Mon beau-père avait un client, lui, qui avec une quatre-chevaux prenait une barrique de vin avec des outres. Quatre outres, une barrique de vin et dans une quatre-chevaux. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...