Los benòts

Collecté en 2000 par IOA Sur les Communes de Marcillac-Vallon, Salles-la-Source Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

À côté de quelques grands domaines et d’exploitations moyennes, il y avait autrefois un grand nombre de petits paysans qui vivaient en polyculture sur des propriétés morcelées.

Ce morcellement était dû en partie aux aléas successoraux et aux opportunités d’acquisition, mais également au souci d’utiliser au mieux la diversité des terroirs en fonction de la nature des sols et de leur exposition.

Quand on n'avait pas assez de terres, on pouvait trouver un complément de revenu en exerçant un métier ou en se louant. On pouvait aussi prendre une exploitation en fermage.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Pierre CARLES

né en 1930 à Marcillac.

Transcription

Occitan
Français
« Aquò èra pas que d'ostalons, de pichons benòts e èran pas bèlses. Visquián… Visquián de de qué ? D'un bocin de vin, quauques rascalhs e doas o tres fedas, enfin aquò èra pas la fortuna… »
Les petites propriétés
« Ce n’était que des petites maisons, des petites propriétés et elles n’étaient pas grandes. Ils vivaient... De quoi vivaient-ils ? D’un peu de vin, quelques noix et deux ou trois brebis, enfin ce n’était pas la fortune... »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...