Lo vedèl d'aur

Collecté en 2001 par IOA Sur les Communes de Marcillac-Vallon, Rodez Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Les légendes de trésors cachés sont assez fréquentes en Rouergue.

Il est parfois question du fameux veau d'or mais, dans les témoignages collectés, il ne s'agit généralement pas d'une sculpture en or, comme dans le récit biblique, mais d'une peau de veau remplie de pièces d'or.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

RAYMOND CARRATIÉ

né en 1924 à Rodez.

Transcription

Occitan
Français
« Ne parlava ben, del tresaur de la Cava dels Angleses, qu'es al cap del Puèg del Cailar qu'apèlan aquí. Soi-disant que li aviá un vedèl en aur mèmes mès enfin es vertat o pas vertat !
Per çò que aquí, soi-disant, apelavan aquò la Cava dels Angleses per çò que, a l'epòca, aquò se passava al torn de la Guèrra de Cent Ans mès aquí aquò èra pas d'Angleses qu'èran aquí, aquò èra una banda de bandits, una equipa de volurs, de bandits que pilhavan los monestaris, las glèisas, tot aquò que i aviá a pilhar. E pareis que o venián rescondre dins aquela gròta, aquí, del Cailar, pareis. O venián rescondre aquí. E pièi sia(gu)èron persecutats, los gendarmas de l'epòca o sai pas, los persecutèron e calguèt qu'o abandonèsson, e se sauvèron. E pareis, quand parti(gu)èron, di(gu)èron que regretavan pas qu'aquela gròta, per çò que s'amaginavan que benlèu vendrián tornar quèrre aquò qu'avián panat, mas que sai pas de que passèt a-n-aquela epòca pièi. Sai pas ont aquò es demorat. Sai pas se li es totjorn lo vedèl en aur ! »
Le veau d’or
« Il en parlait bien, du trésor de la Cave des Anglais, qui est au bout du Puech du Cayla comme ils l’appellent là. Il y avait soi-disant un veau en or même mais enfin c’est vrai ou pas !
Parce que là, soi-disant, ils appelaient ça la Cave des Anglais parce que, à l’époque, ça se passait autour de la Guerre de Cent ans mais là ce n’était pas des Anglais qui étaient là, c’était une bande de bandits, une équipe de voleurs, des bandits qui pillaient les monastères, les églises, tout ce qu’il y avait à piller. Et il paraît qu’ils venaient le cacher dans cette grotte, là, du Cayla, paraît-il. Ils venaient le cacher là. Et puis ils furent poursuivis, les gendarmes de l’époque ou je ne sais pas, les poursuivirent et il fallut qu’ils l’abandonnent, et ils se sauvèrent. Et il paraît, quand ils partirent, ils dirent qu’ils ne regrettaient que cette grotte, parce qu’ils s’imaginaient que peut-être ils viendraient rechercher ce qu’ils avaient volé, mais je ne sais pas ce qui se passa à cette époque ensuite. Je ne sais pas où c’est resté. Je ne sais pas si le veau d’or y est toujours ! »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...