La fustalha

Collecté en 2000 par IOA Sur les Communes de Marcillac-Vallon, Salles-la-Source Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Pierre CARLES

né en 1930 à Marcillac.

Transcription

Occitan
Français
« Aquò's un tonèl, aquò's un fust mès aquò's un tonèl. Aicí apelèm aquò un tonèl. Aquel d'aquí fa sièis pipas, la barrica fa dos cent vint-a-cinc litres, la carga fa cent vint-a-cinc litres, la pèça cinquanta-sièis litres un quart.
Amb una bròssa, un còp èra fasián amb un balag, sans lum e ambe pas gaire d'ai(g)a. Ara i a l'ai(g)a jos pression e la bròssa parce que cal que la fustalha sia(g)a pròpra. »
La futaille
« C’est un tonneau, c’est un fût mais c’est un tonneau. Ici nous appelons ça un tonneau. Celui-là fait six pipes, la barrique fait deux cent vingt-cinq litres, la charge fait cent-vingt-cinq litres, la pièce cinquante-six litres un quart.
Avec une brosse, autrefois ils faisaient avec un balai, sans lumière et avec peu d’eau. Maintenant il y a l’eau sous pression et la brosse parce qu’il faut que la futaille soit propre. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...