A còps de conolhas…

Collecté en 2001 Sur les Communes de Marcillac-Vallon, Rodez Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Les anciens racontaient le temps où les loups rôdaient en Rouergue.

Les bergères (pastras) filaient en gardant leur troupeau et se défendaient à coups de quenouille (conolha).

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

RAYMOND CARRATIÉ

né en 1924 à Rodez.

Transcription

Occitan
Français
« Ieu ai entendut contar pel pèra que la siá mameta los aviá tustats a còps de conolhas per lor far pausar las fedas o los anhèls que atapavan, qu’avián atapats… Los avián tustats a còps de conolhas. A, n’i aviá de lops, oui ! »
À coups de quenouilles…
« J’ai entendu dire par mon père que sa grand-mère les avait frappés à coups de quenouilles pour leur faire poser les brebis ou les agneaux qu’ils attrapaient, qu’ils avaient attrapés.... Elle les avait frappés à coups de quenouilles. Ah, il y en avait des loups, oui ! »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...