La fuèlha de fraisse

Collecté en 1998 par IOA Sur la Commune de Manhac Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

L’ébranchage des frênes (fraisses) et des chênes (garrics) permettait de compléter l’alimentation des bêtes ou de les nourrir quand le foin manquait.

Ethnotexte

FERNAND JOURDA

né en 1928 à Manhac, décédé en 2020.

Transcription

Occitan
Français

« Un còp èra fasián de fuèlha per las fedas ambe de fraisse. Aquò se fasiá lo mes de setembre que caliá que la fuèlha sia(gu)èssa madura. Dins l’ivèrn, balhavan aquò a las fedas e pièi avián las bròcas per alucar lo fuòc. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...